118 515 : Tout ce qu’il faut retenir du Mobile World Congress 2017 – Partie 2

Si vous avez raté la première partie de tout ce qu’il fallait retenir du Mobile World Congress de Barcelone, nous vous conseillions de commencer là-bas. Pour ceux désireux de connaître les annonces de toutes les enseignes, découvrez les quatre derniers acteurs principaux du mobile et ce qu’ils ont révélé.

LG présente son nouveau smartphone haut de gamme

À l’heure où les fabricants de portables mettent tout en œuvre pour agrandir l’écran sans empiéter sur le poids, l’utilisation, ou la taille du téléphone, LG reste probablement celui qui s’en sort le mieux. Proposant un G6 au design soigné, la marque Coréenne a su trouver un juste équilibre, faisant du portable l’un des plus ergonomiques jamais vu. Doté d’un écran de 2 880 pixels de haut par 1 440 de large, de deux appareils photo de qualité, et de plusieurs petites fonctionnalités intéressantes, le LG G6 saura trouver son public, à n’en pas douter.

Lenovo et son Motorola G5 à prix coutant 

 

 

Après avoir racheté la division d’ordinateurs personnels de IBM en 2000 et Motorola à Google à en 2014, la notoriété de Lenovo s’est étendue à travers le globe. Forte de sa nouvelle gamme raccourcie à « Moto », la société était présente pour le plus grand événement de l’année dans le monde du mobile. Elle a néanmoins fait les choses différemment, puisque dans la course aux caractéristiques à la technologie de pointe, elle a choisi de proposer deux portables moins impressionnants, mais avec des prix assortis. À 199€ pour la version normale et 279€ pour la version « plus », le Moto G5 vise une autre part du marché et un meilleur rapport qualité/prix.

La réédition du mythique Nokia 3310, rajeuni mais authentique

S’il y a une annonce que personne n’a pu manquer, c’est bien celle du reboot du portable de légende, le Nokia 3310. À l’époque en avance sur son temps, il a été vendu à plus de cent vingt millions d’exemplaires à travers le monde, apprécié par la qualité de production comme sa résistance aux chocs, devenue légendaire. La nouvelle version, vendue à moins de 50€, offre une actualisation sans non plus dénaturer l’aspect anthologique du téléphone. Un pari risqué qui semble néanmoins porter ses fruits, comme en atteste l’avalanche de précommandes reçues dans les jours qui ont suivi son annonce.

Archos : le leader français des tablettes présente son smartphone

 

 

Enfin nous ne pouvions pas oublier Archos, représentant de l’hexagone dans le cercle fermé des constructeurs mobiles. Même s’il n’était pas présent aux conférences, le leader français des tablettes sort de sa zone de confort pour proposer un smartphone accompagné, comme bien souvent maintenant, de sa version « plus ». Ciblant l’entrée de gamme avec des prix à faire rougir ceux d’avant, il faudra compter 129€ pour l’Archos 50 Graphite, et 159€ pour la version améliorée, exhibant des caractéristiques impressionnantes pour ce qu’on attendait de ces sommes.

Si vous souhaitez obtenir plus de détails sur les spécificités techniques d’un portable ou l’abonnement d’un opérateur, contactez le 118 515. Un conseiller saura vous répondre avec rapidité et professionnalisme.

Publicités